Posté le 9 juin 2022 par La Rédaction

Le portrait disparu, c’est le nouveau spectacle qui sera joué du 7 au 24 juillet à la ferme du Sougey avec une mise en scène signée Xavier Arlot. L’histoire se passe durant l’été 1936 – Éléonore, jeune peintre parisienne, disciple de Suzanne Valadon, vient s’installer quelque temps en Bresse. Très vite, elle fait la connaissance de la famille Favier, notamment de Maria, personnage singulier avec laquelle elle se lie d’amitié. Séduite par la Bresse et surtout par le petit monde truculent et joyeux qui gravite autour de la ferme du Sougey, Éléonore se sent inspirée. Elle peint même un portrait de Maria bien étrange où celle-ci arbore un châle qu’elle n’a jamais vu. Printemps 1951 – Saisissant l’occasion de revenir au Sougey, Éléonore y constate de nombreux changements chez les gens, comme à la ferme. Mais surtout, elle se rend compte des rebondissements insoupçonnés en lien avec son tableau… Autour d’Éléonore, la Bresse se colore de joie, d’humour, de suspense, de fantaisie, parfois aussi de teintes fantastiques. Elle découvre un monde tourbillonnant d’imprévu et de bonne humeur où s’exprime le pittoresque des histoires de Maria. « Coté son, nous utilisons un système de bande-son « pré synchro » sur laquelle les acteurs jouent en playback précis. Ils se libèrent ainsi de leur texte pour incarner à fond leur personnage. La diffusion du son bénéficie d’une technique hyper pointue, complètement spatialisée, comme dans un home cinéma. Côté vidéo, nous utilisons la projection « mapping » sur les murs d’une partie de la ferme. Ce système permet d’apporter des compléments d’images animées, filmées ou dessinées, qui s’intègrent avec le jeu des acteurs, et sont diffusées conjointement aux différents univers d’éclairages de la scène » explique Xavier Arlot. Le portrait disparu, qui se joue en plein air, tout comme ses autres réalisations, occupe 300 bénévoles dont 120 bénévoles-acteurs auxquels se mêlent quelques professionnels qui sont pour l’occasion bénévoles. « Ce sont des amateurs qui jouent pour la plupart, mais c’est un spectacle professionnel. » De conclure que le qualifier de son et lumière est beaucoup trop restrictif.

Ferme du Sougey, à Montrevel-en-Bresse
Les 7, 8, 9, 10, 15, 16, 17, 20, 21, 22, 23 et 24 juillet, à 22 h. Ouverture à 19 h, restauration rapide sur place.
Tarifs : de 18 à 20 €
Infos et billetterie : 06 41 41 54 05 – www.le-portrait-disparu.fr – office de tourisme de Bourg-en-Bresse


La rénovation de la ferme du Sougey se poursuit

Les recettes du spectacle contribuent à aider l’association les Amis du Sougey et de la Bresse, créée en 2003 et présidée par Marcelle Pochon, à la réalisation des travaux dans la ferme. Ceux de l’ancienne grange du bâtiment d’exploitation sont terminés. La salle deviendra lieu d’échange et de partage intergénérationnel. Sur le domaine, Marcelle Pochon aime à organiser avec son équipe des conférences, visites guidées, expositions et ateliers, notamment sur la sauvegarde de la nature et en direction des enfants, avec une mini-ferme pédagogique, sans oublier la promotion de notre poulet de Bresse. L’aménagement, l’entretien, la promotion et le développement de ce domaine de 35 hectares demandent des fonds. L’association peut compter sur la DRAC, le Département, la Région, la fondation du Crédit Agricole et cette année, le loto du patrimoine lancé par Stéphane Bern.