Posté le 30 novembre 2023 par La Rédaction

Le sport à Nantua et Lochieu, l’avenir et le corps des villes à Bourg-en-Bresse, les migrations intimes au CPA. Les expositions qui vous attendent en 2024 ne sont jamais très éloignées des préoccupations actuelles.

À Bourg-en-Bresse

Le monastère royal de Brou, H2M et les artistes questionnent l’avenir »Le monastère royal de Brou et l’espace d’art contemporain H2M présentent une exposition en deux volets, Prédictions, les artistes face à l’avenir… Connaître l’avenir, savoir de quoi demain sera fait, voilà un vaste débat qui alimentera plus de 80 œuvres présentées dans les deux lieux au printemps et à l’été 2024. Parmi les œuvres présentées, Le prophète Isaïe de Marc Chagall, La prophétesse Libuse de Kerel Masek ou le très beau Saltimbanques de Gustave Doré. À ne pas manquer ! Monastère royal de Brou Du 30 mars au 23 juin H2M, Bourg Du 13 avril au 28 juillet

Les Saltimbanques de Gustave Doré.
©Clermont Auvergne métropole

SculpNature au Domaine de la Garde : SculpNature, la biennale qui avait vu le jour dans le Jura a depuis émigré dans le superbe écrin de verdure du Domaine de la Garde. Comme l’explique un de ses responsables, Jean-Do Buffard, SculpNature s’adresse aux sculpteurs de « tout poil » et de tous niveaux, elle vise à permettre durant le week-end de Pentecôte la rencontre entre le public et les artistes. Une soixantaine de sculpteurs amèneront dans leurs valises plus de mille de leurs œuvres installées dans tout le domaine.
Domaine de la Garde, Bourg Les 1er et 2 juin

Migrations intimes au CPA : Le dispositif culturel du Centre psychothérapique de l’Ain a été baptisé autour d’un jeu de mots, NoMad (pas fou en anglais). Il va déboucher sur Nos migrations intimes, une création participative menée avec Retrempe, côté musique, et Arnaud Foulon pour la photo : le but sera de créer un recueil de témoignages sur des migrations vécues ou inventées, « un travail d’écriture pour rendre compte de la géographie des territoires et des âmes ». CPA, Bourg Exposition en juin

À Pont-de-Vaux Retrouver Chintreuil

Le musée de Pont-de-Vaux est un lieu pétillant de curiosité, labellisé Musée de France, dans le cadre superbe d’un ancien hôtel particulier qui héberge aussi la mairie. Tous les ans, il accueille des expositions d’artistes régionaux, et créatifs. Mais cette année, Nelly Catherin, sa directrice, a choisi de faire connaître un peu mieux Chintreuil en reconstituant l’itinéraire d’un peintre paysager du XIXe siècle. L’ensemble illustré par des dessins de David Giraudon. Musée Chintreuil Pont-de-Vaux Du 6 avril au 3 novembre.

David Giraudon ©

Jujurieux Yves Saint-Laurent aux Soieries Bonnet

Retracer le style du fabuleux couturier et présenter une première sélection d’étoffes qui attestent d’illustres commandes de la maison Saint-Laurent auprès de la maison Bonnet, c’est le projet de la prochaine exposition qui sera organisée à Jujurieux. Car les tissus unis noirs, les luxueuses étoffes façonnées et les velours soyeux des Soieries Bonnet ont, au fil de deux siècles, séduit les grands noms de la haute couture. La date est encore à préciser.

Cerdon, Un tour du monde en 90 minutes

À Cerdon, l’année 2024 sera l’occasion de célébrer le centenaire de la fameuse presse américaine Bliss. Arrivée en 1924 au cœur de la cuivrerie, elle a révolutionné la productivité de l’usine. Une exposition retraçant le rayonnement de la cuivrerie sur la scène internationale constituera le fil conducteur d’une saison au cours de laquelle l’Amérique et l’Orient se succéderont de festivités en démonstrations. La date est encore à préciser.

Oyonnax, De Samarkand au Haut-Bugey

Autre évocation du carnet de voyage, l’œuvre de Jean-Claude Allard. L’exposition emmène le visiteur dans un voyage à travers le monde en passant par Samarkand pour revenir à Oyonnax, croqué par l’artiste. Du 21 mai au 12 octobre

Dans les musées départementaux

Vive le sport à Lochieu… »Victoire ! Histoire et portraits sensibles du sport. Jeux olympiques obligent, au musée du Bugey-Valromey, à Lochieu, on a choisi de mettre en avant quelques grandes figures du sport de l’Ain depuis la fin du XIXe siècle. Du 7 avril au 15 novembre

…et à Nantua »Le musée de la Résistance et de la Déportation se penche lui sur Le sport miroir des sociétés entre 1936, l’année des JO de Berlin, et 2024. Une exposition conçue par le Mémorial de la Shoah. De la glorification du corps des athlètes à l’embrigadement totalitaire. Du 29 mars au 17 septembre.

Animalement vôtre au musée de Cuisiat »Le musée du Revermont a choisi l’été prochain de s’adresser à ses petits visiteurs, entre 3 et 6 ans, en les invitant à s’émerveiller devant la diversité du monde animal. De juin à septembre.

Disette et abondance au musée des Saveurs »Comment les artistes ont célébré à travers les siècles, autant l’abondance que la faim, le gaspillage et la misère. À table à Saint-Cyr-sur-Menthon ? De mai à septembre