Posté le 1 septembre 2022 par La Rédaction

T’en veux en corps, parce que t’en as vu un, tu veux en voir plein !” Astrid Mayer, à la programmation du festival, ne doute pas du succès de la formule. Créé en 2009 alors que Bourg manque cruellement d’offres en danse contemporaine, T’en veux en corps est une ode à la mise en mouvement. Une façon de “donner à cet art peu médiatisé une place dans la ville”… Depuis 2017, Groupe Nuits, organisateur du festival, marche main dans la main avec le Théâtre et d’autres acteurs de la scène culturelle burgienne : monastère royal de Brou, Tannerie, Cinémateur et MJC Pop Corn. Tous incluent à leur calendrier un rendez-vous consacré sous forme d’atelier, spectacle ou initiation. L’idée ? Permettre de découvrir la danse contemporaine, à la fois dans des lieux dédiés et dans les espaces publics de la ville. “Le panel est volontairement très large, pour que chacun puisse se reconnaître dans l’une ou l’autre des propositions.” La signature du festival, au-delà d’un profil pluriel qui rassemble tous les publics, c’est l’accessibilité. Celle par le prix, l’espace et l’implication du spectateur. “On veut qu’un maximum de monde en profite, sans contrainte de coût ni d’endroit, et prenne part au processus de création.” Ainsi Groupe Nuits propose-t-il le projet partagé Bal pop !, avec la participation attendue – essentielle, même – du public dans un esprit déjanté et d’absolu lâcher-prise. Parce qu’aller au spectacle, ce n’est “pas seulement le regarder depuis son fauteuil rouge !” Soucieuse de montrer que l’art en général, et la danse en particulier, s’adresse à tous, Astrid se régale de pouvoir, dans le cadre du festival, investir l’espace public au plus près de celles et ceux qui, sans ça, ne se seraient jamais trouvés là… “C’est une invitation à la curiosité, à l’envie de découvrir et pourquoi pas d’essayer !” Au-delà de l’esthétique ou de la performance, Astrid prend soin de sélectionner – en concertation avec tous les partenaires – des projets qui font sens. “Ceux qui délivrent un message, qui ont une portée politique au sens noble. C’est le rôle des artistes, d’ailleurs : donner leur vision du monde qui nous entoure.” Ainsi le festival sera-t-il aussi matière à réflexion sur des thématiques telles que l’environnement, l’action collective ou le féminisme. “Cette année, beaucoup de porteurs de projets étaient des femmes. Ça tombe bien, notre affiche les met à l’honneur !” Avec, comme il y a trois ans, un corps qui s’élance vers le ciel. Promesse de mouvement. Du passage aussi dans une autre dimension, qui sait. “Je rêve secrètement de pouvoir exporter le festival, que les artistes tournent à Bourg et dans le département.” En attendant la 11e édition, à Bourg et Bourg uniquement, Astrid, l’asso et les nombreux bénévoles autour invitent à “tous se retrouver autour de beaux projets. Soyez curieux, ayez ce goût de la découverte !” Et promis, vous ne serez pas déçus.

© Garance Li

Le détail de la prog’

Découvrez les formes chorégraphiques d’aujourd’hui avec des artistes émergents ou renommés, pratiquez lors des ateliers, flânez aux afterworks et participez à des fêtes déjantées !

• Vendredi 9 septembre (20:00), Bal pop ! Groupe Nuits
À partir de musiques et de danses connues de tous, le collectif Groupe Nuits, accompagné de ses complices, vous invite à vous mettre en mouvement pour mettre le feu au centre-ville de Bourg et créer un dancefloor à toit ouvert. Le bal sera suivi de JOUBe, concert électro sur vélo. Dancefloor agité garanti !
Esplanade de la Comédie • Bourg • À partir de 6 ans
Gratuit

• Samedi 10 septembre (15:00 & 17:00), Fibre Cie Dakipaya Danza
Ce duo, rythmé et cadencé, nous propulse dans l’histoire de l’industrie du textile. Malgré la fatigue, l’odeur épouvantable des cocons, la chaleur suffocante et l’envie de révolte, ces toutes jeunes femmes trouvent la force de rire, de vivre et d’espérer un monde meilleur.
Esplanade de la Comédie • Bourg • À partir de 6 ans
Gratuit

• Samedi 10 septembre (18:00), Loto 3000 Collectif Ès
3 000 € de lots exceptionnels à gagner. Tout ressemble à peu près à un loto traditionnel à l’exception des lots. Et de la mise en place. Et des joueurs. Et du déroulé. Il y a quand même un tirage de numéros. Un loto dématérialisé. Un loto qui fait danser. Un loto carnaval.
Suivi d’un apéro-quizz-DJ set au P’tit forum du théâtre.
Salle des fêtes • Bourg • À partir de 10 ans • De 6 à 12 €

• Samedi 10 septembre (21:00), Vocabulary of Need Yuval Pick
Huit danseurs répondent aux notes sublimes du violon de la Partita en ré mineur de Bach. La chorégraphie des corps en perpétuel mouvement souligne toute la spiritualité de ce chef-d’œuvre de la musique baroque et les danseurs atteignent la fusion absolue entre danse et musique.
La Scène nationale de Bourg-en-Bresse a la chance d’accueillir Yuval Pick, directeur du Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape avec cette pièce, véritable coup de cœur de la dernière biennale de la danse de Lyon. Formé à la Batsheva Dance Company en Israël, Yuval Pick poursuit une carrière internationale auprès d’artistes comme Carolyn Carlson ou Russell Maliphant. Avec sa compagnie, The Guests, il signe des pièces applaudies dans le monde entier et dans lesquelles la danse propose un équilibre sans cesse remis en cause entre l’individu et le groupe.
Théâtre • Bourg • À partir de 12 ans • 22 €

• Dimanche 11 septembre (9:30), L’Origine d’Osmonde Cie Passaros
Tout en douceur, L’Origine d’Osmonde vient chatouiller les sens, offrant un voyage aux sources des vies humaine, animale et végétale.
Théâtre • Bourg • À partir de 6 mois • De 6 à 12 €

• Dimanche 11 septembre (11:30) J’m’ennuie ! Cie L’œil de Pénélope
Suzanne est sur la plage. Elle attend peut-être quelqu’un, elle s’ennuie… Comment s’occuper ? L’espace et les objets qui l’entourent deviennent prétexte au jeu et à l’imagination, entraînant le spectateur dans un univers poétique, touchant, drôle et sensible.
Écriture Solène Cerutti et Samuel Pelgris
Scène nationale de Bourg-en-Bresse • salle Jean-Vilar • Durée 40 min • À partir de 3 ans • De 6 à 12 €

• Dimanche 11 septembre (17:00) Jardin Cies L’Aigrette & Rupa
Prendre le temps d’arroser une tête, de regarder pousser un bras, partir à l’aventure avec son corps, écouter le son des pieds qui glissent au sol, se donner la main sans s’agripper, cueillir un objet tendu comme on cueille un fruit, chuchoter à l’oreille pour voir pousser un sourire au coin des lèvres… Danser pour semer…
Idée originale Laure Buathier
Scène nationale de Bourg-en-Bresse • salle Jean-Vilar • Durée 30 min • À partir de 1 an • De 6 à 12 €

• Dimanche 11 septembre (10:00 à 13:00), workshop pole dance
Avec Anaïs Vives, compagnie Rêve de Lune
Découverte des techniques de la discipline, apprentissage d’un enchaînement, exploration du mouvement dansé et acrobatique avec la barre. Venez vous suspendre et vous surprendre lors de ce workshop alliant pole dance et danse contemporaine !
Scène nationale de Bourg-en-Bresse • Réservation conseillée • Ouvert à toute personne ayant une pratique physique régulière • 30 €

• Dimanche 11 septembre (10:30) & (16:00), ateliers parent-enfant
À 10 h 30, avec Estelle Olivier & Laure Buathier, compagnies Rupa & L’Aigrette
À 16 h, avec Anaïs Vives, compagnie Rêve de Lune
Deux temps d’atelier d’éveil à la danse à partager avec votre enfant ! Un moment familial extraordinaire à base de complicité, de plaisir, de mouvements libres et de lâcher-prise !
Salle des fêtes de Bourg • Réservation conseillée • À partir de 3 mois • 45 min. • 12 € (1 enfant + 1 adulte)

PRATIQUE

Street food & bar pour les spectacles de vendredi et de samedi
Goûter & jus de fruits pour les spectacles de dimanche

Esplanade de la Comédie, Bourg

Billetterie auprès de la Scène nationale de Bourg-en-Bresse