Posté le 5 octobre 2023 par La Rédaction

Elle voit le monde comme une immense toile où chaque être du monde est relié à l’autre et lui, à d’autres encore. Plongeon dans l’Univers, selon Laurie Giraudet.

Tout, au Clos des Écuets, participe de l’épanouissement des êtres. Le lieu, ses ondes, les enseignements qu’on y dispense. C’est ici entre les arbres – également au Jardin de la Vivance de Polliat et sous sa tente à Buellas – qu’intervient Laurie Giraudet comme artiste guérisseuse. La même qui, petite, « parlai[t] aux fourmis et regardai[t] danser la pluie. » Laurie a grandi et nourri son empathie, tant à l’égard des hommes que de la nature qui l’entoure. Développé son intuition, aussi. « Chacun – selon sa culture, son parcours de vie, sa sensibilité -, a sa façon de se mettre en lien avec le monde. Avec ce que l’on en perçoit, et tout ce que l’on n’en perçoit pas… » L’important étant d’accueillir, sans assujettir, les (rés)urgences de l’être profond. Bercée de préceptes catholiques, Laurie découvre dans le cadre de son diplôme en lettres modernes et l’étude de textes sur la Création, l’existence d’autres religions. Notamment celles animistes. « J’ai su à ce moment-là que la façon dont je recevais le monde avait un sens, ailleurs sur Terre. » Il n’était plus question d’hégémonie mais d’harmonie. D’un vivant fait d’énergies interconnectées. Tel qu’elle l’avait toujours perçu – et qu’elle le conçoit aujourd’hui. Ce lien particulier à la nature, Laurie l’explore grâce à divers rituels autour de l’art et la pratique intuitive. « La somme de mes apprentissages forge ma base technique. » Mais c’est son attention – autour et à autrui – doublée chaque fois d’une intention, qui font la qualité de ses connexions. Plus qu’un état de transe, Laurie poursuit celui de pleine présence. Par la création d’attrape-rêves en matériau naturel – entre autres réalisations -, elle unit matière et énergie.

L’objet devient le liant jusqu’à son inconscient. « À mesure que je tisse, je visualise les liens de chacun avec ses ancêtres, les animaux, les arbres… Et les liens qu’eux entretiennent à leur tour. » Un monde si vaste qu’il en donne le vertige. Un univers, même, que Laurie à aime concrétiser sous ses doigts ; comme pour se rappeler sans cesse combien tout est connecté. « Je le ressens profondément.» Ces moments de présence à soi, Laurie les rend possibles à d’autres. « J’accompagne, jusqu’à sentir. Il ne s’agit pas d’un remède, ni d’une destination. Plutôt la conscience, la compréhension que tout est déjà là, en et autour de nous. » À ces êtres bloqués dans la maison, Laurie donne la clé pour sortir voir les étoiles. En confiance. Avec la certitude que ce qui est fait est juste et bon. Car guidé par l’intuition. « Les soins sont encadrés. Dans la matière, selon des principes posés de confidentialité, bienveillance et non-jugement. Dans le subtil aussi, avec un rituel au tambour et la protection demandée de chaque personne au sein du cercle. » Car – sans nommer qui ni quoi -, Laurie n’est pas seule. Ancrée. Avec, et pour les autres. Avec, ou sans paroles. « C’est important d’aller au-delà. » Autant que de laisser infuser. « Il faut que ça s’installe. » Qu’à l’éducation et l’expérience de vie, s’ajoute le sentiment de complétude. Il n’est pas d’attache scientifique à la spiritualité. Quoiqu’elle n’y soit pas tout à fait étrangère… « Je fais facilement le lien avec la physique quantique, selon laquelle tout n’est qu’énergie. Une énergie rendue matière par densification. » Ainsi, tout serait visible. Accessible. Évident. Cette conscience au monde, Laurie veut aujourd’hui la transmettre. La partager comme on confierait un secret. Partager aux femmes et aux hommes l’enseignement pour voir, sentir et avancer. Initier, pour mieux expérimenter.

Laurie Giraudet
& 06 41 87 24 38
giraudetlaurie@hotmail.com
FB @lauriegiraudet
Pratique artistique
intuitive et consciente,
soins chamaniques,
cercles mixtes,
cercles de thérapeutes.