Posté le 3 novembre 2022 par La Rédaction

Le saviez-vous ? Nous passons 1/3 de notre vie à dormir… soit 25 années dans les bras de Morphée. En l’espace de 50 ans, nous avons perdu 1 h 30 de sommeil par jour. La nuit, notre corps passe en mode maintenance. Il profite de ce temps plus calme pour faire son nettoyage et se détoxifier. Le foie transforme les molécules indésirables afin de les rendre solubles dans l’eau et donc évacuables par les reins le matin. Le cerveau en profite également pour évacuer ses déchets. Il trie les données enregistrées la journée. Le sommeil consolide la mémoire et les apprentissages. Cela explique en partie pourquoi les bébés dorment deux fois plus.

Dormir renforce notre système immunitaire

Des études ont montré que dormir assez permet de résister jusqu’à 4 fois mieux aux virus. De plus, un sommeil suffisant et de qualité contribue à faire baisser l’hypertension artérielle et protège des maladies cardiovasculaires. Il diminue également le risque de diabète de type 2. Et s’il fallait un dernier argument pour vous convaincre de dorloter vos nuits… il évite de prendre du poids ! 85 % des gens dorment entre 6 h 30 et 8 h. 3 % des gens se contentent de 5 h 30 à 6 h pour récupérer… et à l’inverse 12 % des gens sont de gros dormeurs avec un besoin de 9 h à 10 h. Un cycle de sommeil dure environ 90 minutes et se répète de 4 à 6 fois par nuit. Difficile de donner une durée idéale de sommeil, car elle est variable. Ce qui est intéressant à regarder, c’est l’écart entre la durée des nuits de la semaine et de celles du week-end. Par exemple, si vous dormez 8 h le week-end et seulement 7 h la semaine, alors c’est que vous ne dormez pas suffisamment la semaine.

Pour un sommeil de qualité

Votre chambre ne doit pas être trop chauffée… ni trop froide. Une température entre 17 et 18 degrés est idéale. Votre matelas doit être ferme… mais pas trop. L’ambiance doit être tamisée, car le niveau de luminosité prépare votre cerveau à l’endormissement. Les écrans sont déconseillés 90 minutes avant de vous coucher. Ils sont source de lumière bleue perturbatrice de l’hormone du sommeil. Couchez-vous à heures régulières et dès que vous ressentez les premiers signaux de fatigue. Ne prenez pas de bain chaud avant de vous coucher car, pour un endormissement rapide, le corps a besoin d’abaisser sa température. Il est indispensable de pratiquer des activités physiques régulières et modérées la journée. Il faut cependant éviter une activité physique intense après 18 h. Du côté de l’alimentation, les excitants (café, thé…) après 16 h sont à proscrire. Le repas du soir ne doit pas être trop lourd ni trop tardif.

Votre menu (produits bio de préférence) :
• glucides : riz, semoule, pâtes, farines, pain, semi-complets ou complets.
• légumineuses : lentilles, pois chiches…
• légumes crus ou cuits.
Ces aliments sont source de magnésium et de vitamine B6, éléments qui permettent de réguler le stress. À l’exception des poissons gras qui peuvent être mangés également le soir, il vaut mieux manger les protéines animales le matin et le midi.

Du côté des émotions, la pratique régulière d’une technique de respiration comme la cohérence cardiaque donne de bons résultats sur le niveau de stress. Elle est facile à mettre en place, notamment par l’usage d’applications gratuites pour smartphone comme Respirelax ou Cohérence cardiaque.

Sommeil perturbé

S’il s’agit de cogitations excessives :
• Prévoir un petit carnet sur votre table de chevet afin de noter ce qui vous tracasse… pour vous en occuper le lendemain !
• Pour les pensées qui reviennent en boucle : fleur de Bach White Chestnut(1)

Si vous êtes de nature stressé(e) :
• Prévoir une cure de magnésium, Ergymag chez Nutergia en pharmacie : 21 jours.
• Fleur de Bach Aspen(1) (si vous n’identifiez pas ce qui vous stresse) ou Mimulus (1) (pour des peurs bien identifiées comme un entretien, des examens…)
• Certaines plantes, en compléments alimentaires ou en tisanes (à éviter juste avant le coucher pour ne pas se relever dans la nuit) sont également des alliées du sommeil : mélisse (2), pavot de Californie (3) et passiflore (3).

(1) 3 gouttes sous la langue 3 x jour pendant 21 jours en dehors des repas. Laboratoires Deva – Biofloral – Herbiolys en pharmacie ou magasin bio
(2) prudence si vous vous complémentez en fer car susceptible d’en diminuer l’absorption.
(3) Contre-indiquée femme enceinte et allaitante