Posté le 9 juin 2022 par La Rédaction

Organisé depuis 1993 sur les mythiques courts en terre battue du stade Jacques-Porte, le Grand Prix de Tennis de Bourg en Bresse – Open de l’Ain est une vitrine incontournable pour la promotion et la découverte du tennis dans le département de l’Ain.

Au cours de la présentation de l’événement dans les salons de la mairie, le maire Jean-François Debat rappelait « les trois rendez-vous sportifs annuels de niveau international ayant lieu à Bourg ou dans l’agglomération, que sont le Tour de l’Ain, le Jumping et le Grand Prix de Tennis de Bourg en Bresse Open de l’Ain ». L’édition 2022 est particulière pour les organisateurs, qui pour l’occasion souffleront les 30 bougies du prestigieux tournoi.

Le comité d’organisation du tournoi, piloté par l’association Bourg tennis Pays de l’Ain (BTPA), présidée par Raymond Perrin, est composé de 15 membres, tous bénévoles, qui travaillent tout au long de l’année à l’organisation de la manifestation tennistique. Hubert Picquier est le directeur du tournoi. Au côté du comité organisateur, ce sont plus de 70 bénévoles – répartis dans les pôles accueil, logistique du village, animation, communication, gestion administrative, réception des joueurs et partenaires, entretien des terrains, ramassage de balles, service médical et sanitaire, sécurité, restauration – qui viennent renforcer l’équipe pendant le tournoi.

Dotée de 25 000$, la 30e édition du Grand Prix de Tennis de Bourg-en-Bresse – Open de l’Ain est aujourd’hui un rendez-vous incontournable dans le calendrier sportif régional. Il fait partie des tournois les mieux classés en France dans sa catégorie. Le Grand prix de tennis de Bourg-en-Bresse – Open de l’Ain est un tournoi de l’International Tennis Federation (ITF). Lors du tournoi, le World Tennis Tour attribue des points ATP (Association Tennis Professionnel). Le vainqueur en simple se verra attribuer 25 points, le finaliste 16 points. Pour le tournoi en double, les points sont de 20 pour le gagnant, 12 pour le finaliste. Le Grand Prix de Tennis de Bourg-en-Bresse est ouvert à tous les joueurs classés au-delà de la 100e place. Les parties de simple seront disputées au meilleur des 3 manches, avec application du jeu décisif à 6 partout dans toutes les manches. Toutes les parties de double seront disputées au meilleur des 3 manches avec application du point décisif, ainsi que du super jeu décisif (tie-break en 10 points, avec deux points d’écart) en guise de 3e set. Pendant la semaine de tournoi, de nombreuses animations et soirées à thème seront proposées. L’espace Partenaires sera ouvert tous les jours à partir de 10 heures.

Un tournoi de passion et de passionnés

L’histoire du célèbre Grand Prix de Tennis de Bourg-en-Bresse – Open de l’Ain remonte au début des années 90. « Il existait un tournoi que l’on nommait Tournoi du 14 juillet, se souvient Raymond Perrin, président de l’association Bourg tennis Pays de l’Ain. Il fallait voir plus loin, voir plus grand. C’est pourquoi en 91/92, nous lancions un tournoi en faisant venir quatre tennismen américains, qui prenaient, certes, les quatre premières place, mais qui permettraient de faire évoluer le tournoi traditionnel en Grand Prix. » En 1993, au stade Jacques-Porte, « ce magnifique stade en terre battue qui porte le nom d’un très bon joueur du club, mort trop tôt en Déportation », le Grand Prix de Tennis Bourg-en-Bresse – Open de l’Ain voyait le jour. « Nous avons commencé très modestement, poursuit Raymond Perrin. Le village était constitué de deux chapiteaux prêtés par deux banques locales. Ce qui fut drôle cette année-là fut l’envol des chapiteaux après une rafale de vent. Aujourd’hui, quand je vois le village avec ses 800 m2 couverts… Que de chemin parcouru ! Trente ans déjà, j’ai l’impression que c’était hier ! »


Hubert Picquier, le directeur du tournoi, et Raymond Perrin, président.

Celui qui souleva le premier trophée fut Tarik Benhabilès, ex-joueur de coupe Davis au côté de Guy Forget. Le premier Grand Prix de Tennis Ville de Bourg-en-Bresse – Open de l’Ain était magistralement lancé. L’année suivante, un restaurateur local, Michel Chanteloup, proposa ses services pour organiser les repas. « Un bar fut construit par notre équipe de bénévoles. Ce même bar, agrandi, aménagé que l’on retrouve aujourd’hui. » Petit à petit, le Grand prix Ville de Bourg-en-Bresse – Open de l’Ain prend sa place dans le calendrier. « Le tournoi passe de seconde en première série, puis il entre dans la catégorie dite satellite », ajoute le président Perrin. Au palmarès du tournoi des champions qui ont connu par la suite des fortunes diverses : l’Espagnol Jordi Samper-Montana, l’Italien Lorenzo Guistino, le Belge Yannick Reuter, le Serbe Milan Zekic, l’Argentin Diégo Juinquiera, le Norvégien Viktor Durasovich dernier vainqueur, et les Français Benoît Paire et Ugo Humbert, et la participation en 2002 d’un certain Jo Wilfried Tsonga. Le tournoi est ouvert aux joueurs classés au-delà de la 100e place. « Cette année, nous devrions avoir 30% de joueurs européens, 20% du reste du monde, 50% de Français. » Tout est fin prêt, pour ce 30e Grand Prix, Raymond Perrin et Hubert Picquier, directeur du tournoi, règlent les derniers détails. « Il n’y a pas que nous, ce Grand Prix n’existerait pas sans les 70 bénévoles qui seront répartis dans différents pôles d’activités. Il ne serait rien non plus sans les 120 partenaires, collectivités et privés. »

Le tournoi… organisation et infos pratiques

Dotée de 25 000 $, la 30e édition du Grand Prix de Tennis de Bourg – Open de l’Ain est aujourd’hui un rendez-vous incontournable dans le calendrier sportif de la région. Il fait partie des tournois les mieux classés en France dans sa catégorie. Un tournoi de l’ITF World Tennis Tour attribue des points ATP pour le nouveau classement international. Il se déroule sur 8 jours et comprend 2 jours de qualifications et 6 jours de tableau final. En parallèle du tableau des simples, le Grand Prix de Tennis de Bourg – Open de l’Ain organise un tournoi de doubles distribuant également des points ATP.

Palmarès
1993 : Tarik Benhabiles (Fra)
1994 : Stéphane Sansoni (Fra)
1995 : Cyril Saulnier (Fra)
1996 : Julien Chauvin (Fra)
1997 : Sébastien De-Chaunac (Fra)
1998 : Jérôme Haenel (Fra)
1999 : Julien Cuaz (Fra)
2000 : Sébastien De-Chaunac (Fra)
2001 : Slimane Saoudi (Alg)
2002 : Régis Lavergne (Fra)
2003 : Jean-Christophe Faurel (Fra)
2004 : Bertrand Contzler (Fra)
2005 : Diego Junqueira (Arg)
2006 : Maximilian Abel (Ger)
2007 : Benoît Paire (Fra)
2008 : Jonathan Eysseric (Fra)
2009 : David Guez (Fra)
2010 : Romain Jouan (Fra)
2011 : Milan Zekic (Srb)
2012 : Nicolas Renavand (Fra)
2013 : Yannik Reuter (Bel)
2014 : Boris Pashanski (Srb)
2015 : Jordi Samper-Montana (Esp)
2016 : Lorenzo Giustino (Ita)
2017 : Geoffrey Blancaneaux (Fra)
2018 : Ugo Humbert (Fra)
2019 : Maxime Hamou (Fra)
2021 : Viktor Durasovich (Nor)