Une voix douce et assurée, Audrey Radondy est journaliste depuis l’été 2015 sur Radio B. Vous l’entendez, entre autres, dans “À vous les Burgiens”, tous les lundis à 18 h sur le 90 FM, un rendez-vous long format d’information 100 % burgienne.

Paris, Lille, Rome…

La radio, son “premier amour”. Adolescente, dans sa chambre parisienne, Audrey écoute Max sur Fun Radio, s’amuse à faire des émissions et intègre une web radio avec une amie. Son goût pour l’information remonte aussi à cette époque. « Niveau actualité, il y a eu le 11 septembre qui m’a beaucoup marquée. C’était la première fois que j’assistais à un événement en direct à la télé », raconte-t-elle. Bac STT, DUT Information- Communication, Licence, première année de Master, puis direction l’École Supérieure de Journalisme à Lille, Audrey est plus que décidée à devenir journaliste. Et puis, direction Rome. « Un ancien de l’école de l’ESJ Lille avait envoyé un mail comme quoi Radio Vatican cherchait quelqu’un pour l’été. J’ai postulé, j’ai été prise », se souvient Audrey. Là-bas, elle suit l’actualité internationale. Elle réalise des interviews par téléphone, sur des sujets comme le début de la guerre en Syrie. Tellement passionnant qu’Audrey passera un an et demi dans la capitale italienne. Mais le terrain lui manque, la France aussi, « surtout ses viennoiseries », mais également son deuxième amour, son conjoint venu s’installer dans l’Ain pour le travail.

… et Bourg

À son retour, Audrey effectue quelques piges sur France Bleu Pays de Savoie, puis direction RCF à Lyon, en mars 2015, où elle co-anime une émission, “C’est aussi de l’info”. Été 2015, Radio B recherche un(e) journaliste. Une opportunité qu’Audrey ne rate Audrey Radondy info locale et éducation aux médias sur Radio B pas. « J’ai découvert le monde des radios associatives : une équipe de passionnés, professionnels, avec des projets plein la tête. Les échanges avec les bénévoles sont aussi très enrichissants. Au niveau du journalisme, on prend le temps d’approfondir les sujets et on adapte les formats en conséquence », explique-t-elle. Autre découverte en arrivant à Radio B, l’initiation à la radio et l’éducation aux médias. Elle intervient désormais dans les collèges, les lycées, mais également en détention. « J’adore ce lien avec les plus jeunes et les adultes. C’est important d’accompagner ces jeunes, de leur parler des médias qui les entourent, de la liberté de la presse, etc.» Originaire de Paris, Audrey a donc posé sa voix en Bresse. Et elle a bien l’intention d’y rester : « je suis très bien à Bourg. J‘y suis arrivée par hasard et le hasard a bien fait les choses »…