Posté le 1 septembre 2022 par La Rédaction

« Le trésor est en vous. » Un principe que les coachs veulent faire valoir auprès de leurs clients. À force de confidences en confiance et d’exercices, chacun dévoile et prend conscience d’un potentiel enfoui, au profit d’un changement bienfaisant.

Le phénomène n’est pas nouveau, mais la crise aura marqué un tournant. Le coach, apparu d’abord aux États-Unis, a débarqué en France dans les années 1990. En sport, le coach est l’entraîneur exigeant qui pousse ses joueurs à la victoire. Plus tard en entreprise, il est le manager qui enjoint à son équipe de se dépasser au nom d’un objectif – chiffré, il va sans dire. Outrepassant désormais les seules sphères sportive et professionnelle, il intègre celle privée, endossant le rôle à responsabilité de « coach de vie ». Ses attributions sont vastes, mais souvent à enjeu. Notamment depuis deux ans, trois confinements et ce temps accordé à l’introspection… Portrait d’une profession protéiforme au service du mieux-être.

Pendant longtemps, on a compté sur le coach pour optimiser la performance d’un sujet. Aujourd’hui et de plus en plus, on œuvre à son bien-être. Le coaching n’est plus seulement le fruit d’une intervention commanditée ; il est une démarche en son nom propre. Par soi, et pour soi. Un coaching nouvelle génération qui ne met plus au centre l’action – au service d’une rentabilité quelconque -, mais l’acteur. Si, en 1943, Maslow place l’accomplissement personnel au sommet de sa pyramide, l’attention portée à la réalisation de soi n’est que très récente. En 2020, le temps d’un arrêt sur image, le Covid a invité à la réflexion. Et souvent, à la remise en question. Privé de repères, chacun a eu besoin de recouvrer des bases solides et de remettre du sens. Ainsi des coachs de tous ordres ont-ils été sollicités pour trouver quelle voie emprunter, avec cette fois l’objectif de s’y sentir à l’aise. Utile, surtout. À sa place.

Cercle vertueux

Choisir de voir un coach, c’est avoir un objectif en tête, mais ne pas savoir par quel chemin y arriver. Le premier rendez-vous est utile en ce sens qu’il permet de définir ensemble quel état, quelle action acte l’évolution du client, à la mesure de son ambition. Par une écoute active et une reformulation systématique, le coach aide à la prise de conscience et à l’expression du potentiel des personnes… Car tout est à l’intérieur, refoulé, enfoui voire insoupçonné. Avec beaucoup de bienveillance, le coach accompagne son client vers l’autonomie. Peu à peu, les progrès se font jour et la confiance s’installe. En décomposant les mécanismes, le professionnel identifie les blocages – fruit d’un traumatisme -, et fait peu à peu disparaître l’emprise d’une situation ou d’une personne donnée sur son client, lequel recouvre son plein pouvoir et peut dès lors agir, en toute conscience et indépendance. En phase avec lui-même et toutes les valeurs qu’il aura au préalable reconnues dans son travail avec le thérapeute. S’il sert l’atteinte d’un objectif, le coaching permet d’abord une meilleure connaissance de soi. C’est un préliminaire capital pour comprendre comment l’esprit fonctionne, à quoi et pourquoi il réagit, et quel levier de mieux-être il peut constituer. À mi-chemin entre sociologie et psychologie – à ceci près qu’il ne revisite pas le passé, mais aide à s’en accommoder -, le coaching se veut un outil performant de développement personnel. Chacun dispose des ressources nécessaires à son équilibre, pour peu qu’il en ait conscience et s’autorise à les mobiliser. Dans une société où tout doit aller vite et bien, il n’est plus laissé de temps à l’errance. Celle du corps, et celle de l’esprit. De nos déplacements, l’ubérisation s’est emparée de nos comportements, et rien n’échappe à l’envie de faire ou avoir dans l’instant. La culture du résultat a fonctionné, jusqu’à ce que la machine s’enraye. Après l’heure de gloire du paraître, est venue celle de l’être. Quitte à montrer quelques cicatrices… La quête du vrai s’érige en objectif ultime et le coach, main dans la main avec son client, retire peu à peu les couches de superficialité, jusqu’à dévoiler le moi profond. Ça bouscule, souvent. Mais pour le meilleur.

« L’acteur du changement, c’est vous ! »

L’implication de la personne coachée est un gage de réussite. Il faut accepter d’être bousculé pour avancer.

Quels praticiens à Bourg ? Choisissez le vôtre…

Ça y est , c’est décidé : la suite de l’histoire s’écrira main dans la main avec un coach. Mais qui, et vers quel objectif ?
Les praticiens sont nombreux sur la place, et le créneau porteur. Quel que soit le domaine, les coachs sont légion. Voici ci-après une liste non exhaustive de professionnels installés à Bourg et alentour, répartis par spécialité.

Sport
• Yann Richard, coach sportif : 06 07 19 77 11
• Cyril Ferrier, coach sportif : 07 69 43 55 47
… & dans toutes les salles de sport de Bourg pour un accompagnement personnalisé.

Mental
• Laurence Billard (Align & sens), coach de vie spécialisée dans la confiance en soi, l’hypersensibilité et les troubles du comportement alimentaire : 06 59 12 25 42
• Éric Perrin (Osez l’excellence), préparateur mental et spécialiste de l’optimisation de la performance : eric.perrin94@orange.fr
• Cyril Blanchard (Beep Consulting), coach de vie expert en performance individuelle, optimisation des ressources et mentalisme : 06 21 62 34 24

Bien-être et nutrition
• Jessica Pesanti (Physioligne), diététicienne nutritionniste spécialisée dans l’amincissement et l’entretien corporel : 06 89 17 43 68
• Marylin Perrin, coach en nutrition : 04 74 22 21 62

Scolarité
• Karine Trably (Les Apprentisseurs), coach scolaire spécialisée dans la dyslexie, la dyscalculie et les troubles des apprentissages : 06 79 45 74 12
• Blandine Chabert d’Hières et Florence Bernard Guigon (Pépit’en soi), organisme d’accompagnement personnel dans la découverte des talents, l’orientation scolaire et professionnelle : 06 84 46 38 78

Formation professionnelle/Affaires
• Charlène Dadier et Emmanuelle Gauzy (Kanooa), organisme de formations sur-mesure : kanooa@naooen.com
• Véronique Rousset (Novacap), organisme de formation aux métiers du coaching de vie ou d’entreprise : 04 69 19 36 15
• Emma Bufalo-Floquet (Coachdaffaires), philosophie du coaching et outils du développement de business : 06 35 59 29 58
• Ilona Mitrica (IM coaching), accompagnement des dirigeants et porteurs de projet : 04 74 22 22 63