L’art est à Journans, qu’on se le dise. Ce village qui, à chaque édition des Journandises, accueille de nombreux visiteurs et amateurs d’art. C’est encore plus vrai avec Christian et Pascal, bien décidés à faire de l’art une matière à rassembler plutôt qu’à diviser. Ils ont fait d’une maison de village, LA place du village pour les amoureux de création, férus de chaleur humaine et collectionneurs de beaux moments. Dans la maison aux volets bleus, adossée à la colline revermontoise, on y vient à pied, on ne frappe pas, celui qui vit là -n’a pas jeté la clé, mais- ouvre grand sa porte ! À ceux qui s’y connaissent en art, comme à ceux qui le trouvent beau. Simplement.

À ceux qui savent le faire, comme à ceux qui aiment le regarder. Simplement. S’il est une vocation que les deux hommes ont trouvée à leur repaire, c’est bel et bien celle du partage. Avec le souci permanent du bien-être des gens qui passent la porte de leur galerie. La preuve dès l’entrée, avec une boutique qui réunit quelques pièces de chacun des artistes venus exposer depuis l’ouverture de Dingues d’art (en 2011). Soit une cinquantaine, toutes disciplines confondues (peinture, dessin, objet de décoration, poterie…) Autant dire un vrai feu d’artifice. Et les hôtes de présenter avec ardeur les travaux de chaque artiste passé entre leurs murs. Avec toujours, une anecdote sur la rencontre, le savoir-faire, le détail à ne pas louper… Une fois lancés, ils sont intarissables ! Quant aux plus fidèles visiteurs, ils aiment à suivre l’évolution des artistes et s’enquérir de leurs nouveautés… Car ici, rien n’est figé. Quelques pas plus loin, une galerie accueille, au gré de celui qui expose, une pièce magnifiée par la petitesse, l’éclairage et la sobriété du lieu. À l’étage, enfin, un espace qui permet de recréer l’univers de l’artiste qui, le temps d’une expo temporaire, se trouve « sous les feux de la rampe« . C’est ici, aussi, que le chaland s’installe, parle, s’évade et lit… Dingues d’art, c’est un lieu d’émulation et de circulation, un lieu sans complexe, sans préjugé, sans minimum requis. Quiconque y vient s’y sent bien.

Ouvert dimanche et jours fériés

« Les gens ne savent pas où est Journans. » Ainsi les deux hommes se sont-ils exportés, en 2018, au quartier des arts à Bourg, la rue Thomas- Riboud, qui accueille les disciples de l’artisanat d’art. Les revoilà cette année en lieu et place du magasin Créa6on, pour donner à voir les travaux de “leurs” artistes. Une boutique éphémère qui, pendant deux mois, permettra de découvrir et apprécier -entre de nombreux autres : Younès Benyahia, Loren Bes, Bogousia, Jacqueline Chol, Bernard Courtalon, Rose Dalban, Andrée Ferney, Fleur de Courge, Florence Frisoni, Marc Hanniet, Jean Imhoff, Christian Jacques, Joanaa, Valérie Lalu, Richart Maire, Delphine Mariotti, Martine Morand, Sonia Morand, Isabelle Paris, Patricia Perrier, Sandrik, Catherine Sicot, Véronique Soriano, Sylvie Silvy, Sylvain Tuani, Odile Vailly, Christiane Viornery, Cecile Windeck, etc. Mais aussi, Karine Chantelat (du 4 au 9 décembre), Christine Lévy (du 11 au 15 décembre) et Jacques Flacher (du 18 au 31 décembre). La promesse d’échanges passionnants. Soyez au rendez-vous !

www.dinguesdart.fr
Facebook : Galerie « Dingues d’Art »
Galerie Dingues d’Art à Journans & 5 Rue Thomas Riboud à Bourg
Jusqu’au 11 janvier, du mercredi au vendredi de 14h à 19h, et le samedi de 10h à 19h. Ouvert les dimanches de décembre.