Posté le 1 septembre 2022 par La Rédaction

C’était il y a 10 ans, le 2 juin 2012. Le club Les Boxeurs burgiens venait de voir le jour en Bresse. Seul club de boxe anglaise dans l’Ain avec près de 100 licenciés, Husnu Erdogan, le président fondateur, a depuis construit une entité. Grâce à la municipalité, l’une des meilleures structures de France accueille aujourd’hui près de 400 licenciés, aussi bien des femmes que des hommes, en baby boxe, boxe loisir, boxe éducative, boxe amateur ou encore aéroboxe, sous la houlette de sept formateurs expérimentés.

Œuvrant pour construire des projets associatifs, le club a su conquérir tous les publics : du jeune débutant au compétiteur de haut niveau. C’est d’ailleurs au gymnase Claudius-Favier que les boxeurs s’affrontent sur le ring. Au programme : maîtrise de soi, développement de l’équilibre puis des capacités physiques et mentales. Les boxeurs travaillent leur concentration, leur souplesse, apprennent également à s’affirmer, mais aussi à gérer leur stress et leurs émotions. La saison dernière, une licenciée a pu se frotter aux championnats de France et atteindre les quarts de finale.

La boxe comme thérapie

10 ans aussi que les Boxeurs burgiens proposent aux clubs de l’Hexagone un gala de boxe anglaise, une compétition de boxe amateur. Chaque année, au moins 500 spectateurs assistent à une douzaine de combats. Au-delà de son ambiance sportive, le noble art, ce sont avant tout des relations humaines. Tout au long de l’année, Husnu Erdogan dépose son costume de coach pour se rendre régulièrement en maison carcérale, dans les centres de loisirs, les écoles, les clubs sportifs, les établissements spécialisés, le CPA et la maison d’arrêt de Bourg, dans le cadre de séances de psychoboxe. Des moments d’échanges, mais surtout de plaisir, pour un club qui n’a pas fini de grandir.

Les Boxeurs burgiens
Cosec Claudius-Favier, rue du Docteur-Duby à Bourg
06 52 44 82 39 – lesboxeursburgiens@hotmail.fr – www.boxeurs-burgiens.fr
Inscription à partir de 5 ans.