En vous baladant dans les rues burgiennes, vous avez peut-être déjà aperçu son “blaze” (signifie nom que l’artiste se donne en street art) Y?not, prononcez Why not.
Pour ma part, je suis tombée sous le charme de ses oeuvres lors de l’expo “Zoo Art Show 2” cet été à Lyon. Je découvre par hasard (par le biais d’une amie) que ce graffeur est un pur produit local. Voulant en savoir un peu plus sur son parcours, nous nous sommes donné rendez-vous à l’Imaginerie, Rue Alphonse-Baudin, à Bourg, où il a exposé tout le mois de septembre.

Sa bio

Né en 1991, Tony est originaire de Viriat. C’est un néophyte, il n’est pas issu d’une famille d’artistes. Il a débuté le “tag” en 2006, en parfait autodidacte. Puis en 2012, il a commencé à faire des portraits au pochoir. Son style a évolué, ses supports aussi, passant de petites surfaces pour travailler maintenant sur de grands murs. Ce n’est d’ailleurs pas la même approche selon les supports. Les pochoirs sont plus utilisés pour les détails, les murs sont plus abstraits. Début 2017, il expose pour la première fois en galerie chez Superposition à Lyon. Il enchaîne avec Annecy, puis Paris et Évian.

Sa patte est reconnaissable au premier coup d’oeil : un style aux accents pop et cartoon avec une large palette de couleurs et ce regard qui vous captive, il en fait généralement un aspect majeur de ses créations. Il peint d’ailleurs n’importe où que ce soit dans des spots de passage très fréquentés ou dans des coins plus reculés.
Il a travaillé également pour différentes communes du département, des restaurants et il a animé plusieurs ateliers d’initiation au graff pour des scolaires.
Y?not, en plus de réaliser des tags, s’adonne à la peinture sur toile. Ses réalisations habilleront à merveille les murs de votre maison (il réalise actuellement une commande de plusieurs tableaux). Particulier ou professionnel, n’hésitez pas à le contacter pour tous vos projets. Prêt(e)s à vous laisser séduire par les œuvres de Y?not ?

Y?not
Plus d’infos sur sa page Facebook et sur Instagram