Posté le 1 décembre 2022 par La Rédaction

Caviar osciètre prestige de chez Kaviari À occasion exceptionnelle, mets exceptionnel. La maison Kaviari nous livre ici un caviar de haute voltige. Un grain ambré aux reflets d’or de belle taille, à la fois fondant et évanescent. L’iode se mêle a de délicieuses notes de noisette d’une superbe longueur en bouche. À déguster à la petite cuillère, sur des palettes en nacre ou à même la peau.
La Criée bressane à Bourg
90 € les 50 g ou 180 € les 100 g


Clémentine IGP de Corse
Introduite sur l’île de beauté en 1925, elle est protégée par une Indication géographique protégée depuis 2007, garantissant ainsi, par un cahier des charges, le soin accordé à son agriculture. Une peau très fine, une belle couleur orangée, une ou deux feuilles vertes, aucun pépin, une chair pulpeuse et délicieusement acidulée.
Le P’tit Jany by Jany fruits : 4,75 € le kg


Blue Stilton d’Angleterre
Pas très local, pas si français non plus, mais pourtant si délicieux ! Produit d’outre-Manche, le Blue Stilton est un fromage à pâte persillée à base de lait de vache, à la texture crémeuse et friable à la fois. Produit par six laiteries dans les comtés de Derbyshire, Leicestershire, Nottinghamshire, ses notes puissantes et légèrement poivrées s’accordent à la perfection avec un joli porto vintage. Le contraste du sucre et du sel, du gras et de l’alcool, du
poivré et du fruit noir.
Le Fromager à Bourg : 32,50 € le kg à la coupe


Oignon doux des Cévennes
Une tunique fine et brillante, une robe claire et nacrée, l’oignon doux des Cévennes a tout pour plaire ! Son faible piquant, son absence d’amertume et son taux de sucre important l’invitent, quant à eux, à participer à des recettes où la finesse est attendue. Cuit dans sa peau, en cocotte, sur un
lit de tilleul et de laurier avec un petit peu d’eau, il vous révèlera tous ses arômes et sa jutosité sans pareille.
Grand frais à Viriat : 4,99 € le kg


Poularde de Bresse roulée
Emmaillotée dans un linge serré comme le veut la tradition bressane, la poularde est ainsi roulée afin de la conserver plus longtemps et de faire pénétrer les graisses à l’intérieur de la chair. Un produit d’exception à partager à deux ou à quatre pour un Noël régional et délicieux.
Le Coq Hardi à Viriat : 19,50 € le kg


Marrons glacés
Confits dans un sirop et glacés au sucre glace, ils représentent le parfait mariage entre retour en enfance et gourmandise d’adulte. Un petit trésor qui se passe de longs discours, tant il est tentant d’en prendre un autre.
La Chocolatière à Bourg : 24 € le ballotin de 8 pièces
ou Chocolaterie Monet à Bourg


Les escargots de l’Escar’pade
Catherine et Alexandre Blanc étaient loin d’être familiers avec le monde de
l’escargot, mais à force de travail, ils ont réussi à faire grandir leur petite entreprise à Matafelon-Granges : L’Escar’pade, passant de 200000 à 400000 bêtes. Mais le Covid et la sécheresse (les escargots supportent très mal les grosse chaleurs) ont mis l’entreprise en difficulté. Heureusement le couple a su rebondir, alors que d’autres producteurs ont mis la clé sous la porte. La reprise est là, les premiers salons sont positifs, les clients sont au rendez-vous. En septembre dernier, le couple a décidé de réhabiliter une ancienne coopérative fruitière pour en faire leur laboratoire de transformation. « Cela a demandé un certain investissement, mais nous avons confiance en notre produit que nous voulons optimiser en diversifiant nos recettes. »
L’Escar’pade sera présente : les 10 et 11 décembre chez Angelot à Marignieu & les 15 et 16 décembre aux Glorieuses
de Bresse, sous le marché couvert à Bourg.
& 06 06 57 73 67 www.lescarpade.fr


Vanille Tahitensis de Tahiti par Max Daumin
Variété différente de la vanille bourbon, la Tahitensis est l’une des plus prisées au monde par les grands restaurants. Elle développe une puissance aromatique exceptionnelle, envoûtant le dégustateur avec ses arômes de pruneau, de cacao, de caramel, de bois, et enfin de vanille. Un mets gourmand pour gourmets avertis, à faire infuser dans une glace maison, une crème brûlée ou, plus original, avec des salsifis pour accompagner un magret de canard.
Papilles Ain’solites à Bourg : 13,90 € les 2 gousses