Cinq projets ont fait l’objet d’une étude approfondie sérieuse pour cette seconde phase de l’aménagement commercial du carré Amiot. c’est finalement celui présenté par la société CJ2NR, avec le concours des architectes Philippe Delers et Laurent Dosse, qui a été retenu.

Projet fort séduisant d’un food court avec bar branché et petites échoppes alimentaires et culinaires en cœur de ville, avec des animations culturelles (détails dans l’Abécédaire). Un vrai lieu d’attraction de 1 200 m2 branché, ouvert grand sur la ville, qui va offrir un large choix de restauration de qualité à la manière, toutes proportions gardées (et pour ceux qui connaissent), de la Commune à Lyon ou encore du Carrousel au Louvre. On a hâte d’être début 2022 pour voir ça. Comment va-t-il être nommé ? Rien n’est encore décidé. L’idée initiale du projet global a été de créer “un lien” entre le Champ de Foire et le cœur de ville (a link en anglais), ça peut être une piste. Si vous avez des idées, on transmettra.

Abécédaire Carré Amiot

C comme calendrier : Permis de construire déposé fin février 2020. Ouverture programmée premier trimestre 2022.
A comme Appart Hôtels : Rien n’est décidé, mais l’idée est lancée d’un apparthôtel (hôtel 2.0) sur une partie du tertiaire premier étage. Une étude de marché va être engagée sur un tel projet.
R comme restauration : Un food court en rez-de-chaussée. Traduisez un grand espace de rencontre, bar et restauration avec déco soignée, musique, concerts, expos et animations diverses.
R comme rue : Une rue nouvelle avec terrasses et plantations va être créée entre le bâtiment commercial et l’arrière de l’ancien bâtiment Amiot accueillant le Conservatoire.
É comme échoppes : En anglais, on dit aussi corners. Ces échoppes, petits espaces de 15 m2 mis en location, seront au nombre d’une petite quinzaine. Dans l’idée et à titre d’exemple, les promoteurs aimeraient avoir un corner végétarien ou bio, une offre de cuisines du monde, libanaise, mexicaine, asiatique, produits locaux, fromagerie, bar, fruits de mer, huîtres, glaces bio et smoothies fruits…

A comme animations : Musique, concerts, expos et animations diverses, boutiques éphémères, l’idée est de créer un lieu de rencontres sympa en plein coeur de ville.
M comme management : La société CJ2NR est dirigée par Norbert Richard, à la fois investisseur, opérateur et gestionnaire du lieu. Deux architectes locaux, Philippe Delers et Laurent Dosse, ont été sélec – tionnés. Des bureaux d’études ont été associés, la réalisation entend être remarquable au niveau du développement durable avec un bâtiment économe en énergie.
I comme immeuble : Le nouveau bâtiment est atypique, ouvert, transparent et à forte identité, sur trois niveaux (du tertiaire aux étages et un parking privatif en sous-sol pour le secteur tertiaire). L’ensemble est surmonté d’un couronnement vertical doré complété d’une offre verte de plantations. L’idée est d’être en harmonie avec les aménagements projetés par la ville sur les rues adjacentes. Des briques longues renvoient à l’’ancien bâtiment du collège Amiot.
O comme opération : L’investisseur principal est CJ2NR qui a acquis le terrain. Il investit en nom propre sur ce projet, il n’y a pas cette fois de conditions de précommercialisation. La seule condition suspensive, c’est le permis de construire. Ça ne devrait pas poser trop de problèmes.
T comme talents : Possibilité de location ponctuelle de certaines échoppes du food court pour laisser la place à des start-up ou de jeunes talents culinaires pour s’exprimer.

carre amiot