Posté le 30 septembre 2021 par La Rédaction

De son meneur fétiche Axel Julien jusqu’à l’intrigant Eric Mika, le nouvel entraîneur de la JL Bourg présente les membres de son effectif.


Axel Julien

Né à Saint-Tropez / 29 ans / 1,84 m / Poste 1-2

« Tout le monde nous dit que c’est la carte de la sécurité mais je pense, au contraire, que ce sera un nouveau challenge pour lui et pour moi. Ce n’est certes pas le plus risqué mais il arrive dans un autre contexte, embauché pour être meneur titulaire, sans David Holston cette fois. Après avoir signé à Bourg, je lui ai présenté le projet : « l’EuroCup dans un club majeur en France, ça peut être une nouvelle étape pour toi. » Je voulais qu’il vienne mais j’aurais parfaitement compris s’il voulait voir autre chose. Maintenant, il a fait son choix et j’en suis évidemment très heureux. Axel arrive à maturité : c’est à lui de progresser et de franchir un nouveau cap. J’ai entièrement confiance en lui, je pense vraiment qu’il peut le faire, qu’il peut être dominant. Sa lecture de jeu représente sa qualité principale, notamment sa maîtrise du pick and roll. Avec sa vitesse, il est très bon sur les contre-attaques et les phases de transition. Il est capable d’être très adroit sur des séries, il faut qu’il arrive à stabiliser son tir autour de 40% car il peut aussi complètement se trouer. Enfin, il défend très bien, particulièrement dans mon organisation. Il comprend parfaitement mon système donc ça aide forcément, mais il est surtout très intelligent sur les aides positionnelles. Il a vraiment progressé sur le porteur de balle. Maintenant, son axe d’amélioration se situe au niveau des balles perdues, il a un peu stagné dernièrement par rapport à ça. »


Hugo Benitez

Né à Perpignan / 20 ans / 1,87 m / Poste 1

« Ça fait deux ans que je le suis. Dernièrement, j’ai encore apprécié ce qu’il a fait cet été avec l’équipe de France U20. Par rapport à mon basket, je pense sincèrement que c’est le joueur idéal. Son QI basket est déjà très développé. Pareillement qu’Axel, il a une vraie qualité de passe sur pick and roll : il peut trouver les quatre joueurs autour en fonction de la défense et ça, à 20 ans, c’est très fort. Je l’ai également vu défendre très fort sur David Holston donc c’est intéressant aussi. Après, je lui ai dit qu’il devait beaucoup progresser sur son tir extérieur, qu’il travaille sa vitesse de tir et sa régularité en terme d’adresse car c’est primordial à ce poste-là. J’aimerais qu’il soit un peu moins timide : il va avoir un rôle, à lui de gagner ses minutes avec sa production sur le terrain. Honnêtement, je crois en Hugo. Je ne me fais pas de souci par rapport à lui, ce n’est pas un jeune mais un pro à part entière à mes yeux. Il peut continuer à gravir les échelons et nous apporter beaucoup de choses. »


C.J. Harris

Né à Winston-Salem (USA) / 30 ans / 1,91 m / Poste 2-1

« Avec Fred Sarre, on voulait trouver un joueur clutch, expérimenté, avec des qualités offensives affirmées et qui puisse relayer un peu Axel et Hugo à la mène. On souhaite jouer en permanence avec deux arrières. C.J. connait le championnat de France suite à son passage à Pau (en 2018/19). Il a l’habitude d’évoluer dans un jeu structuré. Défensivement, je sais qu’il est capable de fournir les efforts. On attend de lui qu’il prenne ses responsabilités, j’espère qu’il saura le faire. »


Rasheed Sulaimon

Né à Houston (USA) / 27 ans / 1,93 m / Poste 2-3

« On va travailler ensemble pour la troisième fois. C’est un arrière qui tient bien la balle, qui peut être un scoreur et qui, en plus, connait bien mon basket, ça permet de gagner du temps. Il sort d’une saison mitigée à Saragosse où il a été utilisé pas mal en meneur, alors que ce n’est pas son poste selon moi. J’attends de lui qu’il fasse du Rasheed, qu’il retrouve confiance et qu’il nous fasse une saison pleine. »


Maxime Courby

Né à Roubaix / 30 ans / 2,00 m / Poste 3-4

« Je l’ai toujours bien aimé. C’est un joueur intelligent, extrêmement adroit sur le tir extérieur, capable de défendre ou d’aller chercher des rebonds offensifs. Il ne force rien et c’est un trait de caractère très important lorsqu’on est entouré de créateurs. Il peut amener cette menace sur le tir à trois points ou attaquer les close-outs. En plus, son état d’esprit colle bien à la JL Bourg, il connait la maison. Le garder dans l’équipe était l’une de mes priorités. À lui maintenant de continuer à progresser, tant au niveau de la dureté défensive que de l’agressivité offensive. Mais c’est un joueur fiable qui sera important dans l’équilibre de l’équipe. »


Maxime Roos

Né à Clamart / 26 ans / 2,02 m / Poste 3-4

« Au vu de tous nos forts joueurs sur la ligne extérieure, je me suis dit qu’il n’y avait pas besoin de prendre un Américain à ce poste-là. Il y a des Français qui peuvent être tout aussi performants. Je le suis également depuis deux ans, il est en pleine progression. Il a fait de très bonnes choses en début de saison avec Levallois quand il a eu du temps de jeu. Défensivement, il est très intéressant. À l’image de Maxime Courby, il peut aller à la bagarre pour les rebonds offensifs, il n’est pas égoïste et il est plutôt adroit sur catch and shoot. On m’a dit que les deux se ressemblaient un peu, c’est peut-être vrai mais peut-être que c’est bien aussi car, peu importe qui est sur le terrain, ça nous apportera des qualités similaires. Comme pour les autres, ce sera à lui de gagner ses minutes mais il a déjà montré tout son potentiel. »


Pierre Pelos

Né à Agen / 29 ans / 2,05 m / Poste 4

« Il a encore franchi une étape la saison dernière et j’espère qu’il va continuer sur sa lancée et prendre encore plus d’envergure. Offensivement, on connait sa palette : tir extérieur, zone intermédiaire, post-up… Il possède de vraies bonnes mains. Il doit encore progresser sur sa dureté défensive mais il a le bon état d’esprit, c’est un travailleur. Je pense qu’il va s’adapter rapidement à ma philosophie, du moins je l’espère. Et je crois qu’il peut se plaire dans mon basket, il a les qualités pour. On a déjà travaillé ensemble dans le passé, on avait fait une campagne d’équipe de France (en 2012 pour un titre de vice-champion d’Europe Espoirs) donc je connais son jeu et je sais que c’est un bon mec. »


JaCorey Williams

Né à Birmingham (USA) / 27 ans / 2,03 m / Poste 5-4

« On l’a embauché après Eric Mika donc on cherchait un joueur complémentaire, qui puisse éventuellement jouer un peu 4 aussi. On voulait un pivot athlétique donc quand l’opportunité s’est présentée, on s’est rapidement positionné… On a vu ce qu’il avait fait l’année dernière en EuroCup avec Trento. Sa finition près du cercle est impressionnante, des deux mains. Il joue très bien les pick and rolls. Il a une capacité à se lâcher, à flasher très vite, à prendre du rebond, à apporter énormément d’énergie en défense. Il n’est pas très grand mais il est intense, il monte vite au cercle. Par séquence, il pourra jouer ailier-fort selon les configurations mais je pense qu’il donne sa pleine mesure au poste 5. »


Eric Mika

Né à Alpine (USA) / 26 ans / 2,08 m / Poste 5

« Je le suis depuis plusieurs années, j’avais déjà voulu le faire venir à Dijon et ça avait même failli se faire. Je l’avais vu en Summer League à Las Vegas mais il avait préféré rester en NBA, à Sacramento. Il avait notamment signé une très bonne saison rookie à Pesaro. Il est grand, il a de très bonnes mains, il peut jouer le post-up, il est à l’aise sur le tir mi-distance, il pose bien les écrans… Défensivement, il peut appliquer ce que je souhaite mettre en place, c’était important. Il a un jeu plus au sol que JaCorey mais il court, il est actif… Il sort d’une saison en demi-teinte avec le Partizan Belgrade et ça me semble important de pouvoir le relancer. On en a bien parlé ensemble. »


Ndlr : À l’heure où nous réalisions cet entretien, le pivot Alexandre Chassang ne faisait pas encore partie de l’effectif (en remplacement de Tyler Stone qui a quitté le club).


Alexandre Lacoste
Photos : Christelle Gouttefarde